14 juillet à Abbeville

14 juillet à Abbeville

A l’occasion de la fête du 14 juillet à Abbeville, Angéline Le Ray chantera l’hymne national « La Marseillaise » suivi d’un moment musical avec « La valse de Juliette » de Gounod et le « Salut à la France » de Donizetti.

Elle sera accompagnée par le pianiste Georges Dumé.

Récital avec orgue – juin 2017

Récital avec orgue – juin 2017

Fête de la musique : 21 juin 2017 à 19h00 : Eglise St-Wulphy – Rue

« Aimez-vous l’Italie ? » Ars terra 2017

Angéline Le Ray : Soprano et Flûte traversière
Adrien Levassor : Orgue *

  (suite…)

Concert avec l’Ensemble Zoroastre – mai 2017

Concert avec l’Ensemble Zoroastre – mai 2017

Abbaye du Bec Hellouin avec l’Ensemble Zoroastre dirigé par Savitri de Rochefort.
Vendredi 26 mai à 20h30

Miserere en ré mineur de J.A. Hasse
Terra desolata de Thierry Escaich
Dixit Dominus en sol mineur de G.F. Haendel

Concert au Musée Boucher-de-Perthes d’Abbeville – mai 2017

Concert au Musée Boucher-de-Perthes d’Abbeville – mai 2017

Concert organisé le jeudi 4 mai 2017 à 20h en partenariat avec le le Musée Boucher-de-Perthes : « l’Italie des musiciens » avec la querelle des bouffons comme prélude.

Au programme :

« Stizzoso mio stizzoso », air de Serpina dans la Serva Padrona de Pergolesi
« Avec l’objet de mes amours », air de Colette dans Le Devin du Village de Rousseau
« Je romps la chaîne qui m’engage », air de Léonore dans L’amant Jaloux de Grétry
« Fra tutte le penne » extrait de Sei Ariette opus 95 de Giuliani

Concert avec l’Ensemble Zoroastre – mars 2017

Concert avec l’Ensemble Zoroastre – mars 2017

Eglise Saint Merry à Paris avec l’Ensemble Zoroastre dirigé par Savitri de Rochefort.
Vendredi 17 mars à 20h30

Gloria de Vivaldi
Messe brève en Sib KV275 de Mozart
Messe brève de Haydn

 

La Traviata de Verdi – mars 2017

La Traviata de Verdi – mars 2017

Rôle d’Annina dans La Traviata de Verdi les 10 et 12 mars 2017 au Centre Culturel J.Brel de Villebon-sur-Yvette avec l’Orchestre Bel’Arte sous la direction musicale de Richard Boudarham, mise en scène Olivier Toussis, avec des décors de Kristof T’siolle.